Forgot password?

L’utilité de ce genre d’institutions est incontestable. Car le monde moderne est sans cesse confronté à des innovations, médicales ou autres, qui s’appliquent à l’homme ou à son environnement proche. Ce lieu est donc nécessaire pour préparer la matière intellectuelle qui sera ensuite transférée aux citoyens afin que ceux- ci puissent se prononcer quant à la légitimité de ces innovations.

 

Professeur Axel Kahn, le célèbre généticien français, lors de l’inauguration de la Fondation Brocher

 

Podcasts du Forum Brocher

 

 

 

Le Forum Brocher organise de nombreuses conférences au cours de l'année. La plupart des conférences sont disponibles en podcast

Retrouvez les podcasts du Forum Brocher

Camps de vacances scientifiques

Depuis 2017, la Fondation Brocher & le Mouvement de la Jeunesse Suisse Romande ont lancés un partenariat pour acceuillir vos enfants. 

Au programme : jeux, discussions ludiques autour de l'Ethique médicale, baignades... Le tout encadré par les équipes professionnelles du MJSR & nos chercheurs résidents!

Si vos enfants ont entre 10 et 15 ans, ils seront les bienvenus à la Fondation Brocher (Possibilités d'inscriptions à la journée seulement) du 13 au 17 aout 2018 !

Les inscriptions seront ouvertes sur le site du MJSR

 

 

 

Pour toute question ou demande presse, merci de contacter Elliot GUY

022 751 93 95 / e.guy@brocher.ch

Quelques exemples de thèmes abordés : 

 « Transplantation d’organes »

Nous entendons souvent parler de transplantation d’organes. Les enfants savent-ils d’où proviennent ces organes ? Que l’on peut vous refuser une greffe si l’on vous juge incapable de changer certains comportements ? Ce que cela implique de vivre avec un organe provenant de quelqu’un d’autre, d’être un « greffé chronique » ? Pourquoi des personnes refusent-elles de « donner un organe » ? Ou d’en recevoir ? Les questionnements abordés permettront aux jeunes de réaliser qu’une greffe d’organe ce n’est pas exactement la même chose que de remplacer une pièce cassée dans un appareil ménager ou un véhicule…

 « Manger juste »

Il est possible de s’alimenter de manières très diverses tout en restant en bonne santé. Et pourtant, il semble exister une sorte de « guerre culturelle » entre les différentes personnes persuadées de détenir « la bonne façon de manger ». Alors que les traditions culinaires ne représentent plus qu’une voix parmi d’autres, qui doit nous dire comment manger, et sur quelles bases choisissons-nous notre nourriture ? Inviter des enfants à réfléchir à ce sujet en compagnie de chercheurs en bioéthique les aidera à trouver quelques pistes pour répondre à ces questions, mais surtout à accroître leur curiosité et à apprendre à se questionner à long terme sur ce sujet qui restera complexe et pertinent.

 « Biologie synthétique »

Les humains deviennent progressivement capables de manipuler les briques élémentaires qui codent le vivant. On peut aujourd’hui assembler des séquences d’ADN et les faire s’exprimer dans un virus, une bactérie, pour en observer les effets, comme si nous créions la vie nous-mêmes. Comment les enfants comprennent-ils cela, eux qui jouent à des jeux de construction avec facilité ? Cet atelier vise à les interpeller sur la différence de nature entre un assemblage de bois, de plastique ou de métal, et un assemblage de bases d’ADN qui va pouvoir s’exprimer dans un être vivant et, peut-être, se reproduire…

En version simple : Nous pouvons assembler les briques de la vie, mais cela peut poser des petits soucis qu’il vaudrait mieux anticiper. A-t-on le droit de faire cela ? Quelles conséquences ? Quelles limites doit-on poser ? Les enfants pourront comprendre les différences entre un assemblage de Lego® et un assemblage « vivant », et dire ce qu’ils en pensent d’un point de vue éthique.

« Engagements de la société dans la santé des personnes »

La santé est biologique, psychologique et sociale… Quelle complexité ! De plus, elle dépend de nous, mais aussi des autres, de notre environnement. Les enfants seront invités à imaginer des réponses individuelles et collectives à des problématiques de santé fréquemment rencontrées dans nos pays. Ils pourront élaborer des pistes et leurs limites quant à l’implication de communautés, de groupes de citoyens, de responsables politiques, de groupes de soignants ou d’associations de malades dans la santé « individuelle ». Est-ce juste ? Est-ce équitable ? Est-ce dangereux ? Est-ce éthique ?

« L’humain "augmenté" : technique, éthique, limites… »

Il est toujours possible d’utiliser des innovations techniques, développées, à l’origine, pour pallier un handicap, mais détournées, in fine, pour améliorer l’Humain. Quelles en sont les possibilités actuelles ou en cours de concrétisation ? Quelles questions éthiques cela pose-t-il ? Quelles limites devrons-nous mettre en place, et comment ?
Par exemple : si un vélo nous permet d’aller plus vite qu’en course à pied, c’est bien grâce à la technologie, basique, visible, et externe, en ce cas. Mais si des modifications de notre biologie ou des prothèses permettent à certains de devenir différents des autres humains, et ce, de manière exclusive, cachée, en procurant quelque avantage massif dans une direction donnée… Quels problèmes cela soulève-t-il, d’un point de vue éthique ?

(ce 5ème thème sera travaillé en collaboration avec la Fondation TA Swiss, en plus de la Fondation Brocher…)